Avis à la famille

Publié le par Denfer


Etant entendu que :
   

Julien, cochon de son état (comme cela lui sied bien...), reconnaissait en l'article du 17 juillet 2008, sur l'art d'être grand-père dans notre illustre famille, que ma très chère mère repose paisiblement sous le pommier du labyrinthe.


Etant entendu que :

Lord Piotr, apparition fantômatique de son état (comme cela lui sied mal...), se vantait en commentaire 9 de notre légende (version an 2008, publiée sur le blog de l'indéfini), se vantait donc de ses crimes sur ma personne et des conséquences en résultant, à savoir, nos monstrueuses filles.


Etant entendu que :

Moi-même, petit ange de mon état (comme cela me sied particulièrement bien !...), je suis, sur ce point précis comme sur les autres, parfaitement pure et innocente en actes comme en pensées.

 


 

Il est donc notoire que je suis la seule vénérable mère encore parmi nous à ce jour.

Et donc, en vertu des pouvoirs qui me sont conférés :

ne craignant absolument personne et surtout pas notre Saigneur (de toutes façons absent -certains le disent même mort- pour une durée encore et toujours indéterminée)

je déclare présentement être la matriarche de notre clan et prends dès à présent les pleins pouvoirs !

Quiconque posséderait la plus petite information sur un inconscient convoitant ma place (ou bien une éventuelle ombre dense et menaçante s'approchant dans les cieux) se doit de me prévenir immédiatement. Il va de soit que je serai généreuse avec ceux sachant de quel côté se placer. Quand aux autres, mes fidèles se chargeront impitoyablement d'eux !...

Si quelqu'imprudent que ce soit a la moindre objection à émettre, qu'il parle maintenant (sachant que ce pourraient bien être ses derniers mots) ou qu'il se taise à jamais !


Indee

Publié dans Dialogues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Tu me fais même pas peur :$ Gros cochonou hihihi
Répondre
D
<br /> Gros cochonou ?... Dis donc, faudrais voir à pas me confondre avec le paternel où je pourrais bien me facher !<br /> <br /> Indee<br /> <br /> <br />
S
à ce stade là il nous faudrait un arbre généalogique !!!<br /> je sais plus qui est qui !!!
Répondre
J
<br /> Il arrivet gente dame, il arrive.<br /> [Edit] Il est là!<br /> <br /> <br />
Y
Je ne puis hélas accepter votre invitation à souper (un souper de c...?), étant attendue en d'autre lieu et par d'autres convives oh combien plus en rapport avec ma personne.<br /> En d'autre termes: c'est pas demain la veille que je vais aller bouffer chez les Denfer, même si le papy juju est tout doucereux, pas folle la guêpe !<br /> (wouaahh ça c'est bien expédié je trouve)
Répondre
J
<br /> Comment ça tout doucereux? Mais on ne discute pas! On vient s'assoir et on mange sans palabrer. Vos amis d'autres lieux peuvent également venir, si le coeur leur en dit. Miam, une guêpe, voilà une<br /> excellente idée.<br /> <br /> Bzz<br /> <br /> <br />
Y
Eh oui, c'est bien connu, le pouvoir rend les êtres (peut on vraiment parler d'êtres dans cette famille Denfer?) complètement dingos, que ne feraient-ils pas pour l'obtenir. Gare aux réactions des belle(?)-mère, fifilles, père et grand père et même la nounou, ça va chauffer, attention la matriarche, objections il y aura.<br /> <br /> signé: une lectrice des potins de la famille Denfer
Répondre
J
<br /> Chère lectrice, pourquoi ne resterais-tu pas à souper? Nous adorons recevoir des convives pour manger, sincèrement.<br /> <br /> Bien à toi,<br /> Infernalement vôtre<br /> <br /> <br />
S
même pas peur, même pas peur!!!!!!
Répondre
J
<br /> Tu devrais, pourtant. N'oublie pas que le sang Denfer ne coule pas dans tes veines,pièce injustement rapportée.<br /> il serait d'ailleurs grand temps de te rendre...<br /> <br /> <br />